Jouer juste au violon : mission impossible ?

Le violon a très mauvaise réputation sur sa difficulté technique. Pourtant, ce n’est pas un instrument insurmontable. Il n’est pas forcément moins facile que d’autres instruments comme la guitare ou le piano. La grande différence ? Toutes les complexités audibles par un néophyte sont au début. Par exemple : Au piano, on peut rapidement jouer un air connue, une comptine ou autre petit morceau sans grande difficulté. Et le résultat reste sympa pour l’auditoire. En violon, par contre, tout se joue sur 2 choses :

– Produire un joli son avec la main droite

– Jouer juste avec la main gauche

Le problème, c’est que si on n’arrive pas à tenir l’archet pour frotter les cordes correctement, le son risque d’être… particulièrement dur pour les oreilles (le fameux crin crin). Ajoutez à ça de fausses notes à la main gauche et c’est le jackpot. Pourtant une fois les mains droite et gauche appréhendées, on peut facilement se faire plaisir et jouer des morceaux sympathiques.

Pour résumer cet entrée en matière, le violon n’est pas plus difficile que le piano ou la guitare (pour ne citer qu’eux). C’est juste que les difficultés techniques (audibles par les non musiciens) sont regroupées au début. Le piano est aussi un instrument très technique et il existe beaucoup de pièces monstrueusement difficile.

 Bref, aujourd’hui, je vais vous parler de la main gauche. Et plus particulièrement de ma stratégie pour jouer juste rapidement (avec de l’entrainement bien sûr !).

 tenir_son_violon_01

La base de tout au violon, le 1er doigt

Le 1er doigt, c’est le plus important de tous. il est à la base de toute votre justesse. Pourquoi ? Je m’explique…

Le violon n’a aucun repère sur le manche, contrairement à la guitare. À 1ère vue, on pense donc que chaque doigt va être difficile à poser. Qu’il faut connaitre par coeur chaque position. Mais en fait non.

L’astuce, c’est que l’on va se repérer par rapport au 1er doigt. On utilisera donc la notion de serré et écarté.

Une fois le 1er doigt posé, le manche est à vous. Il suffit de se fier à lui. Pour poser le 2ème doigt par exemple, il suffira de choisir de le serrer au 1er ou de l’écarter légèrement (espace équivalent à 1 doigt environ).

Maintenant que vous savez ça, je vais vous présenter ma stratégie secrète.

 

Les 4 étapes pour apprendre à jouer juste sur un violon

Avec du travail (comme toujours !), il vous suffit de respecter ces 4 étapes pour jouer juste sur un violon sans trop vous prendre la tête.

ÉTAPE 1 : Repérer le 1er doigt

Pour commencer, il faut trouver un moyen de toujours mettre le 1er doigt au bon endroit. Et là, même si certains crieront au scandale, je propose la technique du scotch de couleur !

Oui, il suffit de mettre une petite bande de ruban adhésif blanc, jaune, rouge, bleu… (c’est au choix pour la couleur) au niveau du 1er doigt.

Une fois que le repère est en place, il suffit de regarder où on pause son doigt. Tout simple !

Mais, attention. Je dois vous donner 2 astuces supplémentaire :

– La 1ère pour positionner correctement le scotch (si vous n’avez pas de professeur par exemple).

– La 2ème pour ne pas devenir dépendant de lui

Pour correctement positionner le scotch sur le manche du violon, il faut vous armer d’un accordeur. Il existe de très bonnes applications sur iOS et Android (je recommande Tunable et Cadenza).

Commencez donc par accorder votre violon. Chaque note doigt être parfaitement juste : Sol, Ré, La, Mi

Une fois que c’est bon, il va falloir poser chaque premier doigt sur les cordes et repérer l’endroit où l’accordeur dit que c’est bon. Vous devez avoir les notes suivantes : La (sur la corde sol), Mi (sur la corde de ré), Si (sur la corde de la) et Fa# (sur la corde de mi).

N’hésitez pas à prendre votre violon comme une guitare et de jouer en pizz avec la main gauche pour bien voir l’emplacement du doigt. Ou faites-vous aider de quelqu’un (pas besoin qu’il soit musicien).

Collez le scotch au bon endroit.

Terminez en vérifiant avec l’accordeur que vous avez correctement poser le scotch.

Pour ne pas devenir dépendant du scotch, il va falloir petit à petit ne plus l’utiliser. Je vous propose un réflexe à avoir qui prend une demi-seconde.

Au lieu de jouer directement en regardant où vous posez votre doigt, faites l’inverse. Posez le doigt sans regarder et tout de suite après (avant de jouer la note), vérifiez que le doigt est bon endroit.

Pourquoi cette astuce change tout ? Parce que vous habituez votre doigt à se poser naturellement au bon endroit. À force, vous constaterez que vous êtes bien placé dans 100% des cas. À partir de ce moment là, supprimez le scotch, vous n’en aurez plus besoin.

2ème astuce, ayez toujours à portée de main votre accordeur. Quand vous n’aurez plus de scotch ou pour les autres doigts, il vous permettra de vérifier plus finement votre justesse.

Étape 2 : Connaitre le schéma standard écarté – serré – écarté

Le 1er schéma que l’on apprend au violon est le suivant :

– 1er doigt sur son scotch

– 2ème doigt écarté par rapport au 1er

– 3ème doigt serré par rapport au 2ème

– 4ème doigt écarté par rapport au 3ème

Testez avec votre nouvel ami l’accordeur que les notes sont bien justes. Pour indication :

– Sur la corde de sol : La – Si – Do – Ré

– Sur la corde de ré : Mi – Fa# – Sol – La

– Sur la corde de la : Si – Do# – Ré – Mi

– Sur la corde de mi : Fa# – Sol# – La – Si

Si vous comprenez le principe de ce schéma, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Étape 3 : Poser le cadre avec le 4ème doigt

L’étape précédente était le préambule de cette 3ème étape. Il y a une notion rarement enseignée et pourtant essentielle en violon, c’est le cadre de la main gauche.

En gros, à la base du cadre vous avez le 1er doigt qui est toujours placé au même endroit.

De l’autre côté, au sommet du cadre vous avez le 4ème doigt qui sera lui aussi toujours placé au même endroit (sauf pour les extensions mais vous avez quelques années devant vous !).

Tout l’art de la justesse se situe donc dans ce cadre. Si vous avez un cadre solide et toujours juste, les notes entre les 2 (jouées avec les 2ème et 3ème doigt) seront à priori juste aussi.

Je vous propose donc 2 exercices pour travailler et améliorer votre cadre.

gros_plan_jeu_violon

1er exercice

Avec une note par archet, jouez en boucle ce schéma pour chaque corde :

– Corde à vide

– 1er doigt

– 4ème doigt

– Corde à vide suivante (sauf pour la corde de mi où ça ne sera pas possible. Dans ce cas, rejouez un 4ème doigt et vérifiez la justesse à ce moment là sur l’accordeur).

L’idée de cet exercice est de vérifier la justesse du 4ème doigt (et donc la solidité du cadre).

En effet, le 4ème doigt d’une corde (par exemple 4ème doigt sur la corde de ré) est EXACTEMENT la même note que la corde à vide suivante (corde de la à vide).

1 chose importante : gardez toujours les 2ème et 3ème doigts au-dessus de la corde même si on ne les joue pas dans ce cas là.

 

2ème exercice

Toujours en jouant une note par archet :

– 1er doigt sur la corde de sol

– 4ème doigt sur la corde de ré

– On joue les 2 notes précédentes ensemble (double corde sol – ré avec l’archet)

– On continue avec les cordes ré – la puis la – mi

– Ensuite on fait la même chose mais dans l’autre sens, 4ème doigt sur la corde de mi

– 1er doigt sur la corde de ré

– On joue ensemble les 2 notes précédentes (double corde la – mi avec l’archet).

– Et on termine avec les cordes ré – la puis sol – ré

 

Ces 2 exercices vous permettront d’avoir une bonne justesse de votre 4ème doigt

Étape 4 : Il n’y a plus qu’à poser les doigts 2 et 3

Voilà, on y est. Vous avez votre cadre. Il ne reste plus qu’à poser vos doigts 2 et 3 au milieu.

Suivant le morceau, vous utiliserez soit le cadre standard écarté – serré – écarté soit un autre.

C’est tout l’avantage de cette méthode. Vous pouvez :

– Jouer le 2ème doigt serré au 1er ou écarté

– Jouer le 3ème doigt serré au 2ème (lui même écarté du 1er)

– Jouer le 3ème doigt serré au 4ème (et donc du 2ème)

Bref, il y a de quoi faire. Ayez toujours l’accordeur près de vous pour vérifier et peaufiner cette justesse. Car contrairement au système de frettes de la guitare, qui empêche de jouer faux, au violon, 2 millimètres d’écarts change pas mal de chose !

 

Pour aller plus loin dans la justesse au violon

Ces 4 étapes paraissent simple sur le papier mais elles demandes beaucoup de travail. Soyez patient, votre travail finira par payer.

Je ne vais pas vous faire un plan détaillé de tout ce que vous allez devoir apprendre au violon. Mais voici 3 choses qui feront intervenir la justesse durant votre parcours d’apprentissage du violon :

– Le vibrato : il faudra conserver sa justesse tout en vibrant

– Les démanchés : Au violon, on ne joue pas qu’en 1ère position, on peut très bien mettre le 1er doigt à la place du 3ème (= 3ème position) et jouer ainsi. Il faudra donc travailler les démanchés pour passer d’une position à une autre

– Les positions : Justement, plus la position sera haute et plus l’écart entre les doigts va se réduire. Il faudra donc réussir à faire varier la taille du cadre 1er doigt – 4ème doigt

Pour finir, je vous donne 2 astuces IMPORTANTES pour améliorer votre justesse :

– Le pouce doit toujours être en face de votre 1er doigt (ça vous sera très utile pour les démanchés !)

– Les doigts appuient fermement sur la corde MAIS votre main gauche est toujours souple et relâchée. Surtout pas crispée !

 

Il n’y a plus qu’à travailler. Je vous souhaite un bon apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *