Acheter un violon d’occasion : quel intérêt ?

Vous ou un membre de votre famille débute le violon ? Ou vous souhaitez changer d’instrument, ou investir dans un violon ? Vous ne savez pas quel type d’acquisition faire ? Location ou achat d’instrument ? Dans le cas d’un achat, plutôt instrument d’occasion ou neuf ?

 Toutes ces questions, tous les musiciens se les sont posées au moins une fois dans leur vie. Je vous ai écrit cet article pour vous aider à vous décider !

 

La location : pourquoi pas ? Mais pas sur le long terme…

Le principe est simple, c’est le même que pour la location d’une voiture… plus ou moins… Cela se présente sous forme d’un contrat entre le loueur (souvent un luthier) et le musicien : un instrument vous est prêté, contre une somme d’argent payée mensuellement. L’avantage est que l’investissement est nul, et qu’en règle générale, l’instrument est de qualité correcte. Cependant, le principal inconvénient est que justement, il n’y a pas d’investissement, et que le choix en termes d’instruments est très limité. La location est envisageable chez les enfants, qui changent souvent de taille, ou sur une courte période pour les personnes débutant l’apprentissage, mais au delà, la location revient vite chère. Compter en moyenne autour de 30€/mois pour un instrument entier.

L’achat d’un instrument neuf : un compagnon de route…

L’autre solution est l’achat d’un instrument neuf, c’est-à-dire qui n’a jamais été joué. L’avantage est évident : il est en parfait état. La contrepartie : souvent le prix, c’est ce que l’on note en premier, mais ce n’est pas la seule. Un instrument à corde neuf, type violon, alto, violoncelle ou contrebasse, va évoluer avec le temps, et surtout avec le jeu. Le bois va travailler avec la vibration des cordes, et l’instrument évolue avec le jeu du musicien. On dit souvent que l’instrument va « s’ouvrir ».

Mais attention, la bonification de l’instrument n’est valable que dans le cas d’instruments de bonnes qualité (choix des bois, fabrication artisanale, finitions, etc.) ! N’attendez pas d’un violon à 50€ de sonner comme un Stradivarius au bout de 2 mois !

Un bon compromis : l’achat d’instruments d’occasion

Si si, ça se fait ! Cela permet d’acquérir un instrument de qualité à moindre coût ! Encore une fois, c’est le même principe que pour les voitures, sauf qu’il y a une différence majeure : un instrument de musique de bonne qualité n’est pas une denrée périssable ! Les instruments anciens en sont la preuve : ces instruments de grands maitres, datant d’avant le 20ème siècle, mais qui se vendent de plus en plus cher.

Un conseil tout de même, n’achetez pas d’occasion un instrument d’entrée de gamme : il se sera détérioré avec l’utilisation (éclat sur le vernis, rayure, etc.) et la qualité du bois, souvent contreplaqué ou laminé, ne permet pas une bonification de l’instrument avec le temps.

Pour permettre à toutes les bourses l’acquisition d’un violon de qualité, nous avons mis en place sur Violon.com un système de reprise d’instrument et de vente d’instruments d’occasion. En effet, nous reprenons les instruments de notre luthier Gliga, pour vous permettra d’acquérir un nouvel instrument de gamme ou de taille supérieure. Les instruments ainsi repris sont réglés dans notre atelier, et mis à la vente, d’occasion. Cela permet aux personnes souhaitant faire un investissement progressif d’être assuré de la reprise de leur ancien instrument (très pratique pour les enfants musiciens qui doivent changer d’instrument tous les 2 ans), et aux musiciens ayant des moyens limités de profiter des prix attractifs des violons d’occasion du luthier Gliga !

Notre objectif : vous permettre d’apprendre à jouer d’un instrument dans les meilleures conditions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *