Le violon d’Ingres

Mais de quoi s’agit-il ? Ingres est-il un grand luthier français de renom, qui aurait fait un violon inestimable ? Ou un grand violoniste ?

Je vous arrête tout de suite, nous ne parlerons ni de lutherie, ni de musique aujourd’hui, mais bien d’une œuvre d’art, et plus précisément d’une photo intitulée le violon d’Ingres. Je vous laisse découvrir son histoire.

 

L’artiste Man Ray

Man Ray, de son vrai nom Emmanuel Radnitzky est originaire de Philadelphie, où il est né en 1890, et meurt en 1976 à Paris. Fondateur de la branche américaine du mouvement Dada à New-York, mouvement intellectuel et artistique remettant en cause toutes les conventions de pensée né en 1915 en Allemagne, il est un artiste complet : peinture, photographie, et art plastique en général.

Ses premières années aux États-Unis sont infructueuses, l’amenant à déménager en France, où il rencontre la célèbre modèle français, Kiki de Montparnasse, qui sera plus tard le modèle de la célèbre photo Le violon d’Ingres. C ‘est à Montparnasse que Man Ray connait son succès pendant 30 ans où il révolutionne l’art de la photographie.
Suite à la Seconde Guerre Mondiale, l’artiste retourne aux États-Unis.

Les origines de l’œuvre

« Le violon d’Ingres » est en fait une expression française signifiant « passion », « hobby ». Ingres était un peintre du XIXe siècle qui avait une seconde passion artistique : le violon. Son talent de violoniste était reconnu, puisqu’il était également second violon à l’orchestre du Capitole de Toulouse.

Il est d’ailleurs fort probable que Man Ray ait été inspiré par des œuvres de Jean-Auguste Dominique Ingres pour sa photographie Le Violon d’Ingres, notamment de La baigneuse Valpinçon.

la baigneuse Valpincon

La baigneuse Valpinçon, Jean-Auguste Dominique Ingres

Pour son œuvre, Man Ray s’est inspirée de l’actrice et modèle Kiki de Montparnasse, née Alice Ernestine Prin, que nous avons évoquée plus tôt.

Gwozdecki_-_Kiki_de_Montparnasse,_1920

Gustaw Gwozdecki – Kiki de Montparnasse, 1920 

 

La photographie

L’œuvre intitulée « Le violon d’Ingres », photographie de Man Ray, représente Kiki de Montparnasse, nue de dos, bras et jambes cachées, avec deux ouïes dessinées sur le bas du dos, faisant ressembler ce dernier à un violon.

 Cette photographie est conservée au Musée national d’art moderne depuis 1993, et a été exposée à plusieurs reprises dans le monde entier : Tokyo, Osaka, New-York, Madrid, Paris, etc.

Violonrediote$

Le Violon d’Ingres, Man Ray

Vous l’aurez compris, « Le violon d’Ingres » n’a en fait rien à voir avec l’instrument. A la fois expression et photographie, ce « violon » ne jouera pas de la musique de si tôt !

1 commentaire sur “Le violon d’Ingres”

  1. Et bien voilà, on connaitra enfin le pourquoi du comment de cette belle carte postale que l’on voit souvent dans de nombreuses boites à violon 😉
    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *